HISTORIQUE

Le nom Kakariki vient de la langue maöri et signifie " Petit Perroquet ".

Originaires de Nouvelle-Zélande et des îles voisines, la Nouvelle Calédonie, Norfolk, Kermadec, Lord Howe, Chatham, Stewart, Antipodes, Auckland et Macquarie.

Dans le milieu naturel, à l'exception du Kakariki à Front Jaune, toutes les espèces sont menacées, en voie d'extinction, ou disparues. Les causes en sont plus particulièrement les prédateurs amenés par l'homme, rats et chats en premier lieu, et la déforestation pour la mise en culture des terres.


Essentiellement terrestre, les broussailles sont le lieu de prédilection de la majorité des espèces, le Kakariki souffre énormement de l'invasion humaine. Le gouvernement néo-zélandais tente de sauver les différentes espèces depuis deux décennies avec pour résultat des succès mitigés.

Apparu en Europe vers 1880, le Kakariki a commencé à être élevé vers 1920. Son élevage n'a vraiment pris son essor qu'au début des années 70 et les premières mutations sont apparues 10 ans plus tard.


 
Fabienne Starzinsky .
 


Crédit Photo : kakariki.biz
 

 

 



 
Créé avec Créer un site
Créer un site