Les jours suivants l'arrivée de votre Kakariki .
 
Qu'il soit ou non en quarantaine , vous devez observer le comportement et l'état sanitaire de votre oiseau tous les jours et plusieurs fois par jour pour vous assurer de son état de santé durant le mois suivant son arrivée .

Nous conseillons de toujours donner un complément vitaminé aux nouveaux arrivants et cela sous la forme la plus efficace , un complexe vitaminé en poudre de type MUTA-VIT , a ajouté à la pâtée 2 fois par semaine durant 1 mois . Rajouter à l'eau de l'abreuvoir , un complément vitaminé est bien moins consommé , donc moins efficace et impose la suppression du bain le temps nécessaire au traitement .

Il convient également de faire un traitement préventif et curatif pour éviter de possibles parasites externes ( plumage ) et rétablir une acidité parfaite de l'appareil digestif que le stress peut avoir modifié . Pour se faire nous vous conseillons un remède ancien qui a fait très largement ses preuves , le Vinaigre de Cidre . Attention , aucun autre type de vinaigre ne convient et leur utilisation peut s'avérer dangereuse .  
Le vinaigre de cidre s'utilise à raison d'une cuillère à soupe pour 1 litre d'eau . Il doit être fourni à la fois pour la boisson et pour le bain 1 fois par semaine le premier mois , puis ensuite 2 fois par mois . Il faut suspendre le traitement durant la période de reproduction et ne pas en donner aux jeunes de 3 mois et moins .
Le Kakariki est un oiseau très actif , la diminution ou le manque manifeste d'activité sont les premiers signes d'un problème de santé physique ou psychique . Même en quarantaine et/ou seul dans une volière son activité doit pouvoir être jugée normale dans les 72 heures suivant son arrivée . S'il bouge peu , uniquement  pour boire et manger , s'il ne vient pas fréquemment gratter le sol comme une poule , s'il se met " en boule " et dort souvent , cela doit vous alerter . Attention toutefois à ne pas confondre les siestes qui peuvent être fréquentes et un endormissement pour raison pathologique . Plus un Kakariki est actif , plus il sera " siesteux " . Pour vous assurez qu'il s'agit de siestes de récupération , il suffit de solliciter l'oiseau . S'il reprend immédiatement de l'activité , c'est bien une sieste . S'il se déplace un peu et se remet aussitôt à dormir , c'est peut être un problème . 

Nous vous conseillons également de pratiquer le test des poux avec tout nouvel arrivant . Attendez 72 heures après son installation et juste avant la nuit , déposez un linge blanc dans un coin sur le fond de la volière . Au lever du jour , récupérez le linge et examinez-le avec une lampe électrique . Si vous découvrez des points rouges ou noirs cela indique la présence de poux . Il suffit alors de vous rendre en animalerie pour acheter les produits nécessaires aux traitements de votre oiseau et de la volière . Respectez bien les conditions d'utilisation inscrites sur les emballages .
Très propre , un Kakariki se gratte fréquemment , ce n'est donc pas un signe de pathologie  efficace , sauf si le grattage est vraiment très fréquent .

Prenez toujours un peu de temps pour examiner les fientes de votre oiseau . Elles doivent être gélatineuses , très sombres presque noires , avec une masse couleur crème ( l'urine ) . Des fientes liquides ou décolorées doivent vous alerter . 
Pour finir , à l'inverse de ce qui se dit communément , nous déconseillons de vermifuger un nouvel oiseau à moins d'être certain de son parfait état de santé , durant les 15 premiers jours . Un vermifuge est un traitement préventif et non curatif . Son utilisation sans raison valable sur un oiseau affaibli peut avoir des conséquences fâcheuses . Élevé en intérieur et recevant un traitement au vinaigre de cidre 2 fois par mois , peut d'ailleurs vous dispenser d'utiliser un vermifuge tout au long de l'année sur votre Kakariki .



Crédit Photo : kakariki.biz

Traumatisme psychique chez un nouvel oiseau .

En quelques jours et quelques heures , votre Kakariki a subi de nombreux bouleversements qui ont plus ou moins affecté son équilibre psychologique . La majorité des oiseaux s'en remettent très bien et il n'y paraîtra plus dans un délai de 72 heures . Dans certains cas pourtant , vous allez devoir faire face à une période de stress post-traumatique voir à une véritable dépression . Les conséquences peuvent en être graves voir fatatales et il ne faut jamais les minimiser .
Un oiseau à peine sevré , séparé trop tôt de ses parents , frères et soeurs , ou déjà amoureux d'un/une congénère , voir psychologiquement fragile comme un E.A.M , peut présenter de telles pathologies . Vous remarquerez alors un manque d'activité allant en s'accentuant , le peu d'intérêt manifesté pour la nourriture , l'abreuvoir et le bain et souvent un début de mue avec l'apparition de duvet en surface du plumage .
Il n'existe pas de traitement particulier mais des conduites à suivre adaptées à chaque cas . Vous devrez alors nous contacter sur le forum
http://www.kakariki.biz/ ou notre spécialiste santé vous donnera tous les conseils nécessaires .

La majorité des symptômes décris sur cette page n'ont valeur d'alerte que s'ils se rajoutent les uns aux autres .

Joël Starzinsky , Fabienne Starzinsky et Taichoup .




 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site