L'insertion d'un Kakariki dans une communauté .

Si vous achetez en même temps un couple de Kakariki , couple mixte ou de même sexe , et pour peu qu'ils soient approximativement du même âge , vous ne devriez avoir que de légers problèmes de hiérarchie mais certainement rien de grave .

Si l'un des 2 est E.A.M , il se peut que celui-ci ne reconnaisse pas l'autre comme étant l'un de ses congénères et c'est alors ... la catastrophe . Seul le forum
http://www.kakariki.biz/ et ses spécialistes pourront vous venir en aide .

Dans tous les cas ou vous mettez un nouvel arrivant dans une volière contenant déjà un ou des Kakariki , il y aura l'établissement d'une hiérarchie et donc quelques querelles et poursuites plus ou moins spectaculaires . Évitez toujours d'intervenir , sauf bien entendu et c'est très rare , si cette agressivité de façade se transforme en agression physique dangereuse et ce n'est quasiment jamais le cas . Pour un néophyte , ces simulacres d'agression peuvent être impressionnants  , et , au lieu de laisser les oiseaux régler eux-même leurs comptes , il intervient ou pire encore les sépare et donc fait l'exact contraire de ce qu'il devrait faire .

 

Crédit Photo : kakariki.biz
 
Faire rentrer un Kakariki dans une volière déjà occupée par l'un ( ou plusieurs ) de ses congénères .
 
C'est le cas le plus simple , sauf toujours si l'un des 2 est E.A.M .
Le nouvel arrivant doit être placé durant un laps de temps variable de quelques heures à quelques jours ( quarantaine ) dans une cage ou volière à proximité visuelle de celle déjà occupé par le résident . Le but , et vous l'aurez compris , et que les 2 oiseaux fassent connaissance , ce qui d'ailleurs est très rapide chez le Kakariki pour qui la vie en solitaire est la pire des conditions d'existence .
Avant de les mettre ensemble , il convient de modifier l'agencement de la volière du Kakariki résident . Changer la position des perchoirs , des mangeoires et de l'abreuvoir , supprimer pour quelques heures le jouet , les branches de millet ou l'os de seiche , va lui faire perdre ses repères territoriaux et faciliter grandement l'arrivée du petit nouveau . Vous n'éviterez pas les querelles de hiérarchie mais vous les limiterez et surtout elles débuteront plus tardivement s'il n'y a qu'un Kakariki résident ( 12 à 48 heures ) ou ne seront le fait que du Kakariki dominant , s'ils sont plusieurs .
Bien entendu , il faut s'interdire d'amener un nouvel arrivant dans une volière ou un couple de Kakariki est en reproduction . L'insertion sera d'autant plus facile si les oiseaux ont un âge voisin . Que le nouvel arrivant soit plus jeune ou plus âgé , de même sexe ou de sexe opposé au Kakariki résident , cela n'aura aucun effet sur les querelles de hiérarchie .
Pour finir , sachez que la hiérarchie au sein d'un couple ou d'une volière de Kakariki n'est que très provisoire et se limite à l'accueil du nouvel arrivant . Un couple mixte ou non de Kakariki fonctionne sur la base du respect mutuel et des scènes de ménage ou l'un et l'autre , suivant les raisons de celles-ci , aura le dernier mot . En volière collective de Kakariki , il y a bien une femelle , moins souvent un mâle , dominant . Ses fonctions sont généralement celles d'un juge de paix et d'une vigie . Ce n'est jamais lui qui volera dans les plumes du nouvel arrivant , il laisse cela aux autres Kakariki . En revanche , il sera toujours le premier à pousser les cris d'alarme en cas de " danger " ou simplement pour signaler l'entrée d'une nouvelle personne inconnue dans la pièce d'élevage , voir l'arrivée des " gamelles " . En cas de querelles entre Kakariki , il observe sans intervenir jusqu'au moment ou il décide que cela doit cesser . Il se place alors entre les deux belligérants qui cessent immédiatement de s'énerver . Si vous avez plusieurs volières dans une même pièce , il y aura un juge de paix par volière mais une vigie et une seule pour l'ensemble des volières . Le rôle de dominant se transmet du parent à l'un de ses jeunes même dans les vastes volières à plusieurs couples ou au sein d'un ensemble de volières dans une même pièce . Il y a toujours dans ce cas un numéro un , le papa ou la maman et un numéro deux , un fils ou une fille .
 
Faire rentrer un Kakariki dans une volière occupée par d'autres espèces d'oiseaux .
 
Le Kakariki n'étant pas un oiseau agressif , il n'y a aucun souci pour lui à partager son espace avec les " becs droits " de tailles identiques ou inférieures à la sienne . Toutefois en période de reproduction , il peut être gênant en raison de son hyper-activité pour les autres occupants des lieux . Il n'y a pas de précaution particulière à prendre pour insérer un Kakariki dans une volière de " becs droits " .
 

Crédit Photo : LeBonCoin.fr
 
Avec des Calopsittes , le seul " bec crochu " pouvant vivre avec un Kakariki tout au long de l'année y compris en période de reproduction , l'entrée du nouvel arrivant Kakariki se fera de manière identique à une volière déjà occupée par un Kakariki . Comme dans le cas des " becs droits " , l'hyper-activité du Kakariki peut nuire à la reproduction des Calopsittes .



Crédit Photo : kakariki.biz
 
Avec les autres " becs crochus " , il faudrait toujours que le résident soit le Kakariki et le nouvel arrivant le " bec crochu " . Le " bec crochu " devrait de plus être nettement plus jeune que le Kakariki et ne pas avoir atteint sa maturité sexuel .
Reste qu'une telle cohabitation n'est jamais sans danger , qu"elle doit être réservée à des éleveurs chevronnés et proscrite aux néophytes . Sur une échelle de 100 , les risques dans une cohabitation entre Kakariki , autres Kakariki , " becs droits " ou Callopsittes sont inférieurs à 5 , ils sont de 50 voir plus en fonction de l'espèce avec les autres " becs crochus " .

Fabienne et Joël Starzinsky .


 





 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site